Sur la Vibe d'Émile

Découvrez Émile et ses textes qui sont l’extension améliorée du quotidien d’un jeune parisien de 22 ans, amateur de grosse cylindrée et de mode. Il nous parle de son histoire, son amitié avec Lewif OfMan, de son dernier clip avec Adrien Rozé et ses coups de coeur musicaux du moment 🌪





Salut Émile ! Peux-tu te présenter ?


C’est moi, je suis parisien, j’ai la vingtaine.


Émile c’est mon prénom. J’ai décidé de garder mon prénom comme nom d’artiste parce que je trouvais la démarche plus sincère, plus simple, plus efficace, straight to the point !


Je suis musicien, je suis artiste, j’écris mes textes, je les chante, c’est super agréable à faire j’adore.

Je parle de ma vie en version boostée, un peu “upgraded”, une vie 2.0 disons.

C’est un mec qui se la pète un peu, bien mondain !


Et là je suis dans une maison de campagne, je suis confiné en Normandie.



Ton dernier morceau, "Toute la journée", est-il le reflet de notre génération ?


Ce n’est pas la démarche, de la chanson, de refléter une quelconque génération, une jeunesse... passer un message ça n’était pas vraiment ça.


Toute la journée”, je l’ai écrite à une époque de ma vie où je faisais beaucoup de petits boulots et le fric que j'accumulais la plupart du temps, je le dépensais en soirée, c’était un petit peu triste en vrai, assez mélancolique.

Je me suis dit que je pouvais en dégager quelque chose.


Plus que le reflet d’une génération je dirais le reflet d’une partie de ma vie.



Parle-nous du clip de "Toute la Journée" !


Il se trouve que je l'ai écris avec un bon ami à moi qui s’appelle Adrien Rozet, c’est lui qui a réalisé le clip.

À la base j’avais un peu une idée, je voulais le faire à l’arrache, je ne voulais pas trop me prendre la tête, on prend une caméra, on va filmer dans la rue, filmer dans des clubs avec un gros flash dans la gueule à la Défense et tout ça.


Adrien Rozet a apporté énormément d’écriture, de cadre, quand je lui ai soumis le projet, on l'a fait, et c’est là où j’en suis super content, c’est qu’au final, ce qu’on livre, c'est un vrai clip. Le travail d’Adrien a été monstrueux.




Travailler avec Lewis OfMan, c'est comment ?  


Travailler avec Lewis OfMan, c’est super, c’est très très bien, c’est trop bien.

On s’est rencontré au lycée et on était très potes déjà et c’est assez étrange mais quand lui a commencé à faire la musique, moi je commençais à faire des trucs mais je savais pas trop ce que ça allait donner et on s’est toujours dit qu'on allait faire quelque chose ensemble.


On a commencé à travailler ensemble il y a 4 ans donc ça fait qu'on a acquis une certaine expérience et une certaine facilité dans le travail qui fait qu’on va vite et qu’on fait bien aussi.

Moi ce que j’aime beaucoup avec ce genre de relations c’est notamment le fait que tu puisses proposer des idées de merde. Y’a pas de maladresses, c’est pas goofy de proposer une idée, t’as jamais peur, et ça fait qu’il y a tout le temps une sorte d’émulation artistique, tu es tout le temps stimulé, tu partages des trucs.



Si tu devais associer une couleur à ta musique ?


Je dirais un peu en vrai la couleur de ma teinture, genre comme ça là, gris blanc, argenté, blanc cassé, une couleur un peu fashion en fait.


Tu vois, t’as une cover* un peu chrome comme ça là argentée, avec juste un petit “explicit content”, très luxe, très frais.



Quelles sont tes dernières claques musicales ?


Hier j’ai écouté le dernier album de Oklou, très pointu, très frais, vraiment trop trop bien et il y a une chanson que j’adore et que j’écoute en boucle “Stay Down” de Lil Durk, 6Black et Young Thug, incroyable, il y a un moment où il change l’instru genre 10 secondes, tout repart, le refrain est trop bien, vraiment j’adore cette chanson.


Je réécoute genre The Weeknd, King of the Fall et j’ai aussi découvert le premier album de Jamie XX en full collaboration avec Gil Scott-Heron ? trop bien !



Les morceaux qui te rappelles la Big Apple ?


New York, New York, qu’est-ce qui me rappelle New York de ouf ? Action Bronson en vrai, Action Bronson, t’écoute ça t’es vraiment quand le Queens, tes écouteurs, une grosse doudoune, il fait très beau mais très froid en même temps, c’est un vrai mood.


The Rockers avec Wiz Khalifa, dingue vraiment très bien et deux mixtapes, Blueship One et Blueship 2, tuerie, New York, New York.



Suivez Émile sur ses réseaux sociaux :

• Instagram : https://www.instagram.com/emilepony/?...

• Deezer : https://deezer.page.link/cis6KnDRR3Ew...

• Spotify : https://spoti.fi/3tTRHZr

• YouTube : https://bit.ly/3nmbaiQ